• 2eme année langues étrangères

     Lycée Sadek Talbi Laghouat                                                          Classes : 2 A.S. / L.L.E.

                                                                                                             Durée : 2 heures.

                                             Composition de français du 1er trimestre

                                              L’eau : Une richesse sociale

          L’eau est une richesse de la nature et en même temps un patrimoine culturel de toute l’humanité.    En effet, elle a de tout temps conditionné l’évolution socio-économique, voire historique des peuples.
          Dans le bassin méditerranéen, l’eau a joué un rôle « moteur » dans les civilisations antiques qui a été illustré par l’invention des grandes roues élévatrices d’eau : le «chadouf »  en Egypte, la « noria » dans les autres pays arabes et en Espagne. Les rapports de l’homme avec l’eau varient selon les régions, selon les cultures, de même qu’ils ont évolué en fonction des progrès réalisés par la science et les techniques. En Algérie, la culture de l’eau est ancestrale et la vie a toujours été organisée autour des points d’eau et des sources comme en témoignent les nombreuses dénominations des localités et de certains villages à travers le pays: plusieurs localités de l’est du pays ont des noms commençant par «Ain », autour de la ville d’Alger, plusieurs quartiers ont des noms composés de « Bir », (Bir Mandreis, Bir Khadem…), à l’ouest autour d’Oran, ils commencent par « Hassi » et enfin en Kabylie, ils débutent par « Thala », « Ighzer ». Sur le plan social, la civilisation antique de l’eau en méditerranée a été marquée pour les hommes par la création de multiples métiers ingénieux comme les sourciers, les préposés à la construction et à l’entretien des puits et pour les femmes par la peine quotidienne d’approvisionnement de l’eau dans laquelle les jeunes filles avaient la place de choix pour l’échange de potins et l’arrangement des alliances.
                                                                                                 Pr. Mustapha Bouziani

                                                                          L’eau : de la pénurie aux maladies.
                                                                         Edition Iben Khaldoun, Tlemcen 2000

                                       Questions

    I- Compréhension de l’écrit : (13 points)

    1. « (Bir Mandreis, Bir Khadem…) Quel est le procédé explicatif utilisé dans cette phrase ?

         2.  « la culture de l’eau est ancestrale»

          L’expression soulignée veut dire :

            a)  -L’eau est une richesse naturelle.

            b) -L’eau est un héritage des générations.    Recopiez la bonne réponse.

            c)  -L’eau est une ressource indispensable.

        3.  Relevez, dans le texte, quatre mots qui désignent les diverses appellations des

    « points d’eau » en Algérie.

     

         4.  Complétez l’énoncé ci-dessous par les mots  suivants :    un crime- la possibilité-  pollution- importante- métiers - gaspillage

                l’approvisionnement.
              « L’eau est si …..dans la vie de l’homme que son….. et sa…..peuvent être   

                considérés comme……contre l’humanité. En effet la recherche et ……en eau

                donnent ……aux hommes de créer de multiples ….. »

           5.  « Le rôle de l’eau a été illustré par l’invention des grandes roues élévatrices. »

     Réécrivez cette phrase en commençant par : « L’invention des grandes roues  élévatrices…… »

    « L’eau est source de vie ………. l’homme à travers les siècles, a organisé son existence autour des points d’eau. »

              6. Complétez cette phrase par l’articulateur qui convient dans la liste suivante : c’est pourquoi, puisque, mais.

    II- Expression écrite : (7 points)
             L’eau est une ressource indispensable à la vie sur terre, cependant sa quantité est limitée.

         Rédigez  un texte  dans lequel vous expliquez l’importance de l’eau dans la vie de l’homme.
                                                                                               

                                                  Bonne chance, mes enfants.

     

    « 3 eme année langues étrangères 2ème année langues étrangères (trimestre 2) »

  • Commentaires

    1
    moussouni
    Lundi 2 Janvier à 17:29

    Tres belle ville, mon cher collegue! je finirai bien par la visiter.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :