• L'utile et l'utilisable

         Ma petite fille prend des cours particuliers de français dont c'est la première année. Normal? tout à fait, surtout par les temps qui galopent. Mais , hé oui, il y a toujours le virage, ce qu'elle apprend ou plus précisément, ce qu'elle devait apprendre à l'école publique, se répète lors de ces cours payants. ce n'est pas la même enseignante. Qu'est ce qu'on lui "enseigne" à l'école ? des points de langue qui seront peut être un jour utilisables mais qui sont loin d'être utiles. 

       Je m'explique. D'abord, j'ai bien utilisé le verbe "enseigner" alors que je devais employer " apprendre" car leur maitresse leur enseigne de la conjugaison, de la grammaire d'une manière académique, par exemple, le verbe "appeler" au présent par cœur, à quoi sert il dans la communication sachant que la langue française est une langue véhiculaire en Algérie. C'est toujours utile me diriez vous, oui, si par la suite, il est utilisé dans la communication réelle, ce qui n'est pas le cas. Imaginons deux personnes qui font tous les deux de la culture physique, l'un la fait pour l'utiliser dans un sport qu'il pratique et l'autre juste pour devenir un tas de muscle. Ensuite, elle leur donne des petits dialogues à apprendre par cœur et le comble elle passe plus de temps à les faire réciter qu'à faire de l'apprentissage. et gare à celle ou celui qui ne l'a pas appris. A quoi sert il?

          Je pense que cette enseignante qui possède quand même de l'expérience ne fait pas beaucoup d'efforts, elle est là, comme d'autres, elle passe le temps avec ces chérubins (pas toujours) à leur enseigner le programme de la manière la plus facile pour elle. Ce que j'aurais aimé faire avec ces élèves, c'est de mettre en exercice les quatre compétences de la langue: la compréhension orale et écrite et l'expression orale et écrite dans chaque exercice de langue. Autrement dit ils doivent comprendre, parler, écrire pendant la séance. De nombreux personnes m'ont dit que c'était difficile voire impossible. Impossible pas du tout mais difficile oui et surtout épuisant pour l'enseignant.

       Faites l'effort d'apprendre à vos èléves le français, une langue de communication. Comment ?

       Eh ben! c'est difficile à imaginer mais c'est dans le domaine du possible. L'apprenant parle, il commence par répéter les phrases , par les écrire bien entendu tout passe par la compréhension. Evidemment si vous etes partisan du moindre effort. Bon.

    « Un savoir faireOn progresse ou on regresse »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :