• Les jeunes et nous

                Il y a quelques jours j'ai rencontré un ancien collègue, lui aussi en retraite. Nous avons discuté pendant une heure de l'enseignement et surtout des jeunes d'aujourd'hui. Il (l'ami) avait la nostalgie du passé et des  «beaux jours» au point où tous les jeunes ne peuvent nous égaler. Ce qui a déclenché le dialogue suivant.

    - Nous étions meilleurs que les jeunes d'aujourd'hui, me lance - t - il.

    - En quoi nous étions meilleurs, demandé-je?

    - En tout, me répond -il d'un air quelque peu blasé. Nous étions respectés et respectueux, nous étions bien élevés, nous faisions beaucoup d'efforts pour réussir. Bref, nous sommes différents d'eux.

    - Différents? Personnellement je ne crois pas que nous sommes différents. Je me souviens quand j'étais élève, parmi nous, il y avait les bons, les mauvais, les violents, les tricheurs, des intelligents et des nuls et j'en passe tout comme la génération d'aujourd'hui. Ensuite, quand j'ai commencé à enseigner, j'ai été pendant plusieurs années à coté de la plaque car on ne peut pas posséder de l'expérience d'un métier qu'on vient juste de commencer.

     - Oui, c'est vrai ce que tu dis là mais les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas responsables et sont aussi moins murs que nous et ce n'est pas seulement moi qui le dit.

     - De nombreuses personnes le pensent. Mais est ce qu'ils sont eux -mêmes ( ces gens) responsables? Les jeunes d'aujourd'hui ont beaucoup de difficultés car ils sont obligés de choisir dans différentes situations; je parle surtout des études. Le fait de prendre la décision qu'il faut au moment qu'il faut n'est il pas une preuve de maturité et de responsabilité? 

       Mon ami commence à perdre son calme. Il m'arrête et me lance:

    - C'est les parents qui prennent les décisions.

        Les parents conseillent leurs enfants, les assistent, les aident mais ne prennent jamais de décision à leur place quant à leur avenir. 

           Pour finir, je dirai que ce qui fait véritablement la différence ce sont les moyens ( téléphone mobile, internet...) et la mentalité des jeunes car la notre, hélas, est restée figée, et elle régresse.

     

       

    « Jouer réellement le jeuUn prof à coté de la plaque »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :