• Moi, je n'ai pas triché au bac

                  Le deuxième jour du bac, je me suis arrêté pour alimenter mon mobile. J'étais surpris. Il y avait foule dans la petite pièce, surtout des jeunes filles et garçons. J'ai attendu mais comme  la patience n'est pas mon fort, je suis reparti. Avant de quitter le stationnement, une jeune fille me barrait la route, elle tenait à la main un paquet de feuilles. J'ai deviné de quoi il s'agissait, mais curieux comme je suis je lui ai demandée ce que c'était. Des photos copies du sujet du bac, a - t-elle répondit sans lever la tête. Je lui ai demandée alors pourquoi faire. Elle m'a regardé droit dans les yeux, sans gène, sans honte,aucune, froidement,  elle m'a jeté sur le visage " c'est pour le copiage".  Un garçon était à coté m'a dit avec un air insolent " ya alhadj, tu viens d'une autre planète ? C'est comme ça que ça se passe et pas autrement". Ils devaient penser que je n'étais pas normal. Je suis resté un moment à réfléchir. En fait qui de nous  n'est pas normal ? Qu'est ce qu'on a fait du bac ? "Le copiage" a été normalisé, banalisé, c'est devenu quelque chose de normal. Tout le monde ou presque triche aujourd'hui, me dira un ami. Heureusement  qu'il y a ce "presque". Sinon ? Eh ben, on aura des bataillons de tricheurs. Et pour permettre aux honnêtes  gens de faire la distinction,  le médecin, l'ingénieur, le prof, le juriste qui n'a pas triché devrait écrire sur une petite pancarte  «moi je n'ai pas triché».

    « Faute ou erreur?Le prof n'est pas le détenteur du savoir »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :